• Les ateliers théâtre

     

    Les ateliers de pratique théâtrale existent depuis 2006. C’est Émilie Saux qui les a mis en place et dirigés jusqu’en 2011.

    Depuis 2012, c’est la Compagnie des Pas, qui les fait vivre.

    C’est Olivia Sabran qui dirige les ateliers depuis deux saisons.

     

    Atelier enfants (de 7 à 11 ans) : tous les lundis de 18h à 19h30

    Atelier adolescents (de 12 à 15 ans) tous les lundis de 19h45 à 21h15

    Atelier adultes (à partir de 16 ans) tous les mardis de 20h à 22h30

    Salle Odette et Gilbert Prinçay
    Centre socio-culturel la Lutèce
    1, rue Charles Gounod
    94460 Valenton

     

    École de vie, de liberté et de citoyenneté, de découverte et de connaissance, le théâtre est un exercice de l’imagination, de la sensibilité et de l’intelligence. Les ateliers théâtre sont un lieu d’expression de soi par l’art.

    Les participants exercent les techniques du jeu d’acteurs qui sollicitent le corps, la voix, la respiration, le respect du partenaire, la concentration, la présence de l’acteur, les déplacements dans l’espace, l’imaginaire, l’improvisation et le texte.

    Puis chaque groupe décide d’un spectacle, autour de textes du théâtre classique et contemporain afin de mettre à l’épreuve du public le travail effectué tout au long de l’année.

     

    "Voici quelques nouvelles de l'atelier théâtre de cette année.

    Les huit membres de l'atelier et moi-même avons commencé la lecture de la pièce de Witold Gombrowicz: Yvonne Princesse de Bourgogne. Yvonne  fut écrite en 1938 à Varsovie,  avant que Witold ne s'exile en Argentine à Buenos Aires au moment de la guerre. Il y rencontre l'argentin Jorge Lavelli, alors inconnu mais aujourd'hui célèbre. Ce dernier monte une pièce de Witold à Paris  en 1964. Le mariage. Sa mise en scène fit scandale et attira l'attention des meilleurs théâtres en Europe. Et la pièce Yvonne Princesse de Bourgogne est reprise. On commence à proposer sa candidature au prix Nobel. Gombrovitz à été témoin du début de cette reconnaissance de son œuvre pendant les dernières années de sa vie, avant qu'il ne s'éteigne en 1969.

    Son "humble théâtre d'amateur, né loin dans le temps et dans l'espace" a trouvé son public jusqu'au Japon et en Inde en passant par la Russie et les pays de l'Est où son œuvre, baromètre de la liberté d'expression, avait été interdite jusqu'en 1989.

    La pièce et drôle et cruelle. Les personnages sauf quelques exceptions sont des gens de cour: roi, reine, prince chambellan... Et Yvonne cette jeune femme qui ne parle pas et dont le physique semble laisser à désirer. Par provocation le Prince décide de l'épouser. Et oui pourquoi  devrions- nous n'aimer que les personnes ...belles? Mais le silence d'Yvonne énerve et fait resurgir les vieux démons. La pièce bascule à la limite fantastique.

    Cinq femmes et trois hommes pour vous restituer  les quatre actes de la pièce et plus de  douze personnages. C'est un pari! Nous le relevons!

    Nous pratiquons pour cela des exercices ludiques de diction  et de rythmes: nous cherchons des démarches et des poses qui soient incongrues,surprenantes. La pièce ne doit pas être jouée trop au sérieux! L'écriture est libre et nonchalante.

    La cour et un corps entier à elle seule. Tous les personnages qui la composent font face à l'ennemi: Yvonne. Il faut trouver cette homogénéité sans perdre les ruptures. Il faut trouver la truculence, la drôlerie des personnages qui passent du rire et la moquerie la plus cruelle à la peur la plus pathétique. Car le silence d'Yvonne questionne la cour qui commence à s’inquiéter et devenir paranoïaque! Nous cherchons des voix pour ces rois ces reines et ces gueux!

    Lors des exercices les acteurs deviennent chef d'orchestre instruments de musique, donneur d'ordre, exécutant, statue. Ils tombent, rient, pleurent... Ils explorent les émotions et le passage de l'une à l'autre ainsi que leurs différents niveaux d'intensité.

    Le corps et la voix en colère

    Le corps et la voix timides

    Le corps et la voix amoureux

    Le corps et la voix embarrassés

    Le corps et la voix cruels

    Le corps et la voix qui ont peur

    Le corps et la voix moqueurs...

    Et leurs mélanges et leurs croisements

    Jouer à occuper l'espace avec ces corps et ses voix!

    A bien s'adresser les uns aux autres avec force et vigueur!

     

    EXTRAIT de l'ACTE III

    LA REINE: A quoi riment ces minauderies? Depuis que cette... cette... malheureuse est apparue à la cour, vous ne cessez de minauder, toutes! Venez ici, Mademoiselle! (plus bas) Je veux te demander quelque chose.

     

    ISABELLE: Madame...

     

    LA REINE: Regarde-moi dans les yeux. Tu n'as rien dis à personne? Allons, avoue, tu as jasé! Tu as parlé à quelqu'un de ... de mes poèmes! Tu n'auras pas su te retenir... avoue-le!

     

    ISABELLE: Madame!

     

    LA REINE: Tu n'as rien dit? A personne? Alors comment à-t-il appris? Il aura trouvé mon cahier sous le matelas...

     

    ISABELLE: Qui cela, Madame?

     

    Et comme les vacances approchent nous allons nous féliciter de ce bon premier trimestre de travail avec une sortie au théâtre de Choisy le Roi: L'école des femmes de Molière version 2016 par Gwenaël Morin.

    Olivia Sabran